Ville militaire vs héritage hispanique. La bataille culturelle pour les jerseys Spurs

À l ‘heure où on écrit cet article, les Spurs ne l’ont pas (encore) annoncé officiellement mais ça ne saurait tarder.. C’est sur le dernier communiqué de la franchise qu’on a pu lire entre les lignes et deviner la mauvaise nouvelle. Le plus grand souhait marketing des fans ne sera toujours pas réalisé cette saison : not now le maillot aux couleurs fiesta.

En effet, à l’occasion du match contre les Celtics, le 09 novembre 2019, les Spurs rendront hommage aux vétérans militaires américains. Pour l’occasion, toute une collection militaire associée aux Spurs sera dévoilée, et malheureusement, la phrase redoutée apparaît :

To thank those who have served and continue to serve, and to celebrate the team’s final year wearing camo-themed Nike City Edition Jerseys, the Spurs and USAA delivered personalized military appreciation jerseys to various active military units, local veterans, and veteran-serving nonprofits in advance of the game.

San Antonio Spurs – nba.com

On peut donc traduire que pour remercier les militaires et vétérans, la franchise a décidé, une nouvelle fois, de dévoiler un maillot City aux couleurs camouflages… mais ce serait la dernière année !

Ces trois derniers mots sont les plus importants de cette annonce. Est-ce que la franchise s’apprête enfin à écouter sa communauté et à envisager un maillot aux couleurs fiesta ? On ne sait pas encore, mais ce qui est sûr, c’est que c’est la dernière fois que nous verrons cet horrible maillot camo et, rien que pour ça, on peut se réjouir !

Mais d’ailleurs, pourquoi un maillot aux couleurs militaires ? Et pourquoi les fans aiment tant les couleurs « fiesta » ? On revient sur le sujet pour vous !


Pourquoi les Spurs sont-ils si attachés à ce maillot aux couleurs militaires ?

Hommage à la ville militaire des États-Unis

C’est en 2013 que la franchise dévoile pour la première fois le Military Inspired-Uniform, un jersey qui rend hommage à tous les militaires en activité et aux vétérans qui ont combattu pour les États-Unis. C’est aussi, et surtout, un clin d’œil à la ville de San Antonio surnommée ville militaire des États-Unis qui rassemble plus de 300 000 militaires dans sa base militaire appelée JBSA (Joint Base San Antonio). Un bel hommage en soi, mais beaucoup moins beau quand les couleurs camouflages sont retranscrites sur un jersey de basketball.

En 2013, on s’est dit que c’était sympa, que c’était plutôt une bonne chose. Alors OK ce n’était pas beau, mais une fois en passant, ça ne fait de mal à personne. Seulement Nike n’était pas vraiment de cet avis, et y a apparemment vu un potentiel marketing.

Nike et les maillots City Edition

Juin 2015, si tous les yeux sont rivés sur les Finals NBA entre les Golden State Warriors et les Cleveland Cavaliers, c’est bien dans les backstage de la NBA que le tremblement de terre a lieu : Adidas ne renouvelle pas son contrat d’équipementier officiel de la NBA, laissant la place à Nike à partir de la saison 2017-2018.

Début 2017-2018, Nike, ayant les rênes de l’équipement des franchises NBA, décide de mettre en place un maillot « City » pour chaque équipe. Une manière de « se lâcher » un peu sur un maillot alternatif soit en rendant hommage aux maillots throwback soit en mettant en avant les valeurs de la ville et/ou de la franchise.

Et nous revoilà partis sur des maillots camo ! Un cauchemar… et un cauchemar qui va durer 3 ans.

Nous n’avons pas encore d’aperçu du maillot camo de cette saison qui devrait être dévoilé lors du match du 09/11/19 face aux Celtics mais on n’est pas vraiment pressé de le voir.


Maillot « fiesta » – C’est quoi au juste ? Et d’où est-ce que ça vient ?

Quelle est l’origine de ces couleurs « fiesta » ?

Bon on a compris, le design camouflage, ce n’est vraiment pas au goût de tout le monde (personne en fait). Mais pourquoi les fans réclament-ils un maillot aux couleurs fiesta depuis des années ?

San Antonio est une ville militaire certes, mais c’est aussi une des villes les plus hispaniques des États-Unis. D’un point de vue géographique déjà, elle est à seulement 250km de la frontière mexicaine et, démographiquement elle compte plus de 65% d’habitants latinos-américains.

Cette culture espagnole est représentée par des couleurs vives dans la ville de San Antonio, et notamment le long de la River Walk.

Le terme « fiesta » signifie fête en espagnol et rime avec le bonheur, la joie et la célébration. Ces fiestas mexicaines sont des fêtes traditionnelles qui rendent hommage aux mélanges des cultures aztèques et espagnoles à travers des parades, des concerts et la gastronomie !

Depuis 1891, toute la ville descend dans la rue pour fêter les deux grandes batailles d’Alamo (siège de 13 jours pendant la Révolution Texane, où les Mexicains décimèrent les Texans), et de San Jacinto (la revanche, décisive, où les Texans écrasèrent les Mexicains et mirent fin à la révolution). Cette fête est d’autant plus exceptionnelle qu’elle rend hommage autant aux texans qu’aux mexicains, ainsi qu’à toutes les communautés qui font la richesse multiculturelle de la ville.

Les Spurs rendent hommage à la culture hispanique

La franchise rendra d’ailleurs hommage à cette culture hispanique à travers un logo utilisé durant plus de 10 ans. En effet, de 1990 à 2002, les Spurs ont opté pour un splendide logo aux couleurs « fiesta » et l’ont accompagné d’un magnifique parquet utilisé pendant cette même période.

Ces couleurs très attractives sont restées gravées dans la mémoire des fans qui n’attendent qu’un retour tous les ans, plus de 17 ans après. Même si la franchise communique de plus en plus à travers ces couleurs et que, très récemment, une collection entière de prêt à porter appelée « La Cultura » a été dévoilée, toujours aucun jersey en vue.

Pourtant les idées ne manquent pas, de très nombreux fans se sont pris à l’exercice en imaginant les plus beaux concepts de maillots possibles, de quoi donner de belles idées à la franchise.

Ce qui est sûr, c’est que c’est la dernière année pour le maillot camo. Il est peut-être temps pour les Spurs de réaliser le bénéfice que pourrait rapporter le retour des couleurs fiesta au sein de la franchise. On croise les doigts et on en reparle la saison prochaine !